Protéines, graisses, glucides, comment s’y retrouver ?

keep-calm-and-love-protein

Entre les graisses, les glucides et les protéines, on a souvent un peu de mal à s’y retrouver. Que sont-ils et à quoi servent-ils ? Je vous propose dans cet article une rapide explication de tout ce qu’il faut savoir !

Via : Man 2.0 Engineering the Alpha: A Real World Guide to an Unreal Life: Build More Muscle. Burn More Fat. Have More Sex

Qu’est ce que les glucides ?

Sucres, Amidon, Fibres = formes basiques de glucide.

2 types de glucide :

  • simples : sucre de table, sirop, soda →  A éviter
  • complexes : flocon d’avoine, pommes, les pois.

Pour être plus précis que la différentiation entre simples et complexes, on utilise maintenant l’index glycémique. Ce qu’il faut retenir, c’est d’éviter les glucides simples dont l’index glycémique est élevé. Le corps utilise à la fois des glucides simples et complexes qu’il essaie de casser en sucres utilisables pour donner de l’énergie aux organes.

Finalement, ce n’est pas le type de glucide le plus important mais plutôt la vitesse à laquelle le corps peut les casser et l’augmentation du niveau de glucose qu’il produira dans le sang.

De plus, il faut éviter de manger des glucides seuls mais plutôt essayer de les associer avec des protéines pour baisser le taux de digestion des glucides et la réponse glycémique/insuline (ce qui permet de contrer les effets négatifs des glucides).

Les graisses ?

Il existe 2 catégories de graisses …

  • graisse blanche : pas bien (poignées d’amour)
  • graisse brune : bien (abdos) ->  bonne nouvelle, on peut contrôler sa présence.

… et 3 grands types :

  • Les mono-insaturés : elles permettent de baisser le mauvais cholestérol et d’augmenter le bon.
  • Les polyinsaturés : elles contiennent des omegas-3 et des omegas-6. Ce sont des graisses essentiels mais ne sont pas produites naturellement par le corps, donc très important d’en manger.
  • Les saturés : longtemps décriés mais de nouvelles études montrent qu’elles ne sont pas la cause d’obésité. Elles font peur parce qu’elles augmentent le cholestérol dans le sang mais le cholestérol agit aussi comme anti-oxydant contre les radicaux libres. Cholestérol = précurseur de production des hormones sexuelles (testostérone incluse)

→ Les graisses saturées sont de très bonnes sources d’énergie, raison pour laquelle, naturellement, le corps stocke les glucides sous forme de graisses saturés.

Qu’est-ce qu’il se passe dans le corps ?

Lorsqu’on contracte ses muscles, on produit une substance appelée PGC1 qui elle-même produit une protéine appelée le FNDC qui se divise ensuite en plusieurs composants incluant l’irisine (celle qui transforme la graisse blanche en graisse brune donc ventre mou en abdos saillants).

Pour autant, tout n’est pas mauvais dans la graisse. Il est important d’en avoir pour assurer la production de testostérone et le bon fonctionnement du cœur et des muscles.

Elles jouent particulièrement avec les eicosanoids (type de graisse) qui sont essentiels pour réguler la pression sanguine, les inflammations et même la coagulation.

Les protéines ?

Elles sont constituées de molécules plus petites : les acides aminés. Il y en a 22 au total mais 9 ne peuvent pas être produites par notre corps et doivent donc être ingéré.

Les 9 acides aminés essentiels :

  • tryptophan
  • phenylalanine
  • leucine
  • lysine
  • methionine
  • threonine
  • valine
  • histidine
  • isoleucine

Il existe deux types de protéines :

  • les complètes : protéine qui contient des portions adéquates de ces 9 acides aminés.
  • les incomplètes : manque une de ces 9 protéines

C’était un article assez court mais j’espère que cela est peu plus clair pour vous maintenant ! Sinon, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *